Accueil > Infos médicales > Appareil digestif > Gastro-entérite

Gastro-entérite

Il s’agit d’une inflammation de l’intestin grêle et de l’estomac due à une infection du tube digestif.
Elle occasionne un dérèglement du transit : les selles sont plus liquides ou nombreuses qu’à l’ordinaire (diarrhée) et s’accompagnent d’éventuels vomissements.

 Causes

L’agent infectieux responsable est très souvent un virus   (épidémies automnales et hivernales), parfois une bactérie (intoxication alimentaire par une salmonelle) et rarement, un parasite.
La transmission virale se fait par les mains, les selles ou les objets souillés, d’où l’importance du lavage des mains.

 Symptômes

Ils apparaissent un à quelques jours après le contact avec le virus   : nausées et/ou vomissements ; selles molles voire liquides comme de l’eau ; maux de ventre ; production de gaz augmentée (pets et rots) ; fièvre ; perte de poids.

 Risque = Déshydratation

Il concerne surtout les jeunes enfants et les personnes âgées.

 Evolution

La gastro-entérite guérit en 48 à 72 heures avec des règles diététiques simples.
Si ce n’est pas le cas, il faut revoir votre médecin.
Il jugera de la nécessité de réaliser un bilan complémentaire (analyse des selles pour rechercher une bactérie ou un parasite ; prise de sang ou autres).

 Traitement

Comment compenser les pertes d’eau et de minéraux?
• Eau sucrée et/ou bouillons salés pour les adultes.
• Solutés de réhydratation orale pour les enfants et les personnes âgées.

Même si la réhydratation peut augmenter la diarrhée de façon transitoire, il faut la poursuivre.
En cas de déshydratation majeure, la perfusion sous cutanée peut être utile aux personnes âgées.
Eviter les dérivés de Cola car leur composition n’est pas appropriée.

Les autres médicaments
Ils visent à soulager les symptômes :
• Le paracétamol lutte contre la fièvre et les douleurs,
• les antispasmodiques luttent contre les spasmes,
• d’autres médicaments améliorent la consistance des selles en cas de diarrhées.

Attention : certains médicaments sont déconseillés en cas de glaires et de sang dans les selles.

Les antibiotiques
Lorsqu’il y a du sang et des glaires dans les selles ou qu’une intoxication alimentaire est possible, une bactérie peut être en cause (ex : la salmonella). Un traitement antibiotique peut être nécessaire. Pour le confirmer, votre médecin vous prescrira une analyse des selles car d’autres maladies peuvent donner ces signes.

 Prévention

  • Collectivité :  : Se laver les mains plusieurs fois par jour après chaque passage aux toilettes et avant chaque repas
  • Précautions : Laver les poignées de porte, de chasse d’eau ; les vêtements et la literie à haute température
  • Allaitement : Poursuivez-le, il protège votre bébé.
  • Diététique :
    • Eviter le lait, les laitages, le café, la charcuterie, la viande en sauce, les fritures, les crudités et les agrumes.
    • En cas de diarrhées abondantes, préférer le riz, les pommes de terre à l’eau, les pâtes, l’avoine et le blé.
    • Préférer les fruits et les légumes cuits (compotes).
    • Buvez très souvent des boissons non gazeuses et non alcoolisées.

 Quand consulter ?

  • Si vous tolérez mal l’infection.
  • Si les symptômes persistent au-delà de 5 jours.
  • En présence de glaires ou du sang dans les selles.
  • En cas de perte de poids chez la personne âgée.

 Que faire si votre enfant a la diarrhée ?

Proposez à boire une solution de réhydratation orale (SRO  ) à votre enfant, quel que soit son âge

  • • Donnez souvent la SRO   à boire à votre enfant, au début plusieurs fois par heure.
  • • Si votre enfant vomit, donnez-lui la solution bien fraîche, au début toutes les 5 à 10 min, par petites gorgées ou même à la cuillère.
  • • Ensuite, laissez votre enfant boire la SRO   à volonté, selon sa soif, le temps que dure la diarrhée.
  • • Pensez à vous laver les mains avant et après vous être occupé de votre bébé.

Proposez régulièrement à votre enfant de manger

  • • N’hésitez pas à lui proposer des aliments qu’il aime.
  • • Si vous allaitez, poursuivez comme d’habitude et proposez de la SRO   à votre enfant entre les tétées.
  • • Si votre bébé prend du lait en poudre, arrêtez le lait et donnez-lui à boire de la SRO   à la place. Après douze heures de SRO   seule, proposez à nouveau le lait habituel avec de la SRO   entre les biberons.

Surveillez votre enfant jusqu’à la fin de la diarrhée

  • • Prenez sa température.
  • • Comptez le nombre de selles et de vomissements et le nombre de biberons bus.
  • • Observez le comportement de l’enfant.

Rappelez votre médecin :

  • • si votre enfant vomit ;
  • • si le nombre de selles ne diminue pas ;
  • • s’il refuse de boire et de manger ;
  • • s’il a une température supérieure à 38,5°C ;
  • • s’il est très fatigué, qu’il a les yeux cernés, creusés, s’il n’est pas comme d’habitude ;
  • • s’il y a du sang dans les selles.

Le saviez-vous
• Un nourrisson peut boire plusieurs biberons de SRO   par jour !
• Si le nourrisson refuse de boire la SRO  , c’est souvent parce qu’il n’a pas soif et qu’il n’est pas déshydraté. Il faut continuer à lui en proposer régulièrement car il risque à tout moment une déshydratation.
• La SRO   n’arrête pas la diarrhée mais elle prévient la déshydratation.
• La SRO   est disponible en pharmacie, même sans ordonnance. Si elle a été prescrite par un médecin, elle est remboursée par l’Assurance Maladie.
• Aucune autre boisson (eau, eau sucrée, sodas, etc.) que la SRO   ne permet de lutter efficacement contre la déshydratation.
• Si votre petit enfant a la diarrhée, que vous n’avez pas de SRO   avec vous et que vous ne pouvez pas vous en procurer rapidement, appelez sans tarder votre médecin ou le 15.

Conseil : Il faut toujours avoir chez soi quelques sachets de solution de réhydratation orale pour pouvoir agir vite en cas de diarrhée. L’état de santé du jeune enfant peut s’aggraver en quelques heures. Pensez aussi à en mettre dans les affaires de votre enfant s’il voyage.

 Comment préparer une solution de réhydratation orale ?

PNG - 805 ko
Comment préparer une solution de réhydratation orale

 Références & Sources

Sustersic (2015). “Gastro-entérite aiguë de l’adulte”, ssmg.be (http://www.ssmg.be/images/ssmg/files/PDF/FichesMGBE/GastroA.pdf), page consultée le 5 mai 2015, RIS, BibTeX.

INPES (2015). “Diarrhée du jeune enfant, évitez la déshydratation”, inpes.sante.fr (http://www.inpes.sante.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1119.pdf), page consultée le 12 mai 2015, RIS, BibTeX.


Calendrier

juin 2019 :

Rien pour ce mois

mai 2019 | juillet 2019